Où vivait ragnar lothbrok

LES SYMBOLES VIKINGS ET LEURS SIGNIFICATION

Le symbolisme et l’histoire de la croix celtique

Les croix celtiques dispersent d’innombrables cimetières en Irlande et en Écosse, en plus de ceux du Pays de Galles, d’Angleterre, d’Europe et d’ailleurs. On considère généralement que Saint Patrick a introduit la croix celtique en Irlande lorsqu’il a fait passer les flammes du paganisme au christianisme. Certains pensent aussi que c’est Saint Columba ou même Saint Declan qui l’a introduite. D’autres théories sur la structure des sites web forcent la mise en page – le cercle a fortifié les poutres de la croix, empêchant la rupture ou la destruction des éléments ou du temps.

Le symbolisme et l’histoire de la croix viking

Qui sont les viking

Bien que la croix soit certainement un symbole chrétien, elle trouve son origine dans les anciennes croyances hindoues, précisément au moment identique. Le groupe de rochers de Calanais, sur l’île de Lewis en Écosse, a la forme d’un cercle solide avec une croix à bras égaux à l’intérieur. On pense qu’il s’agit d’un emblème solaire pour les fondateurs de cette bague de pierre, qui s’est transformée en un type sacré pour les Celtes. Saint Patrick aurait pu obtenir ce symbole solaire précoce et se prolonger dans ses longueurs pour produire une combinaison de la croix chrétienne et de l’emblème solaire, et donc l’arrivée de la croix celtique.
Le croisement des bras à l’intérieur d’un cercle a obtenu de nombreuses significations de la part de plusieurs cultures et groupes. Parmi ces significations, on trouve les phases de la journée : aube, midi, soir, minuit. Une autre comprend les lieux de rassemblement de l’énergie céleste elle-même, du caractère, de la sagesse et de la divinité. Évidemment, des relations évidentes comme l’est, le nord-ouest, l’ouest et le sud ; ou encore le sol, l’air, le feu et l’eau peuvent également être dérivés de la forme. La lumière du soleil a également été connue sous le nom de croix d’Odin, un signe de la mythologie nordique.
J’ai trouvé intriguant que les anciens chrétiens gnostiques d’Égypte aient également utilisé une forme similaire en raison de leur croix copte. Il y avait le cruciforme dans un anneau, un bras de plus, et une croix sous l’anneau, très similaire à un ankh.
L’écrivain et navigateur Crichton Miller a révélé que cette forme aurait pu servir d’appareil de navigation et d’aide architecturale aux premiers explorateurs et constructeurs.

Que signifie exactement le cercle ?

Certains affirment que l’anneau reflète le dieu soleil romain Invictus, d’où le titre de Croix du Soleil Celtique. D’autres le considèrent comme un vestige de ses propres origines ancestrales en signe de soleil. J’ai parlé avec un frère franciscain lors d’un voyage à St. Brigid’s Well at Kildare, en Irlande. Nous avons eu une discussion intéressante sur la variété des pièces païennes combinées avec le christianisme celtique. Il était d’avis que sans ces composantes vitales, le christianisme celtique est une voie religieuse plus pauvre qu’elle ne l’était. Il était vraiment satisfait de ces aspects, car cela l’aidait à rester en contact avec le terrain. Une croix beaucoup plus élaborée au VIIe siècle, également connue sous le nom de croix de Saint-Mura, se trouve à Fahan, en Irlande.

Anciennes croix celtiques.

Les premières croix celtiques n’étaient pas gravées dans la pierre – elles l’avaient été, comme le croisement près de l’oratoire de Gallerus en Irlande. Une autre illustration est la dalle de la croix d’Edderton en Écosse, faite de grès rouge. La croix de Killaghtee à Dunkineely, en Irlande, n’est qu’une autre belle illustration, datant d’environ 650 de notre ère. On pense que ce dernier exemple indique la transition entre les dalles funéraires horizontales et les croix directement celtiques.
Les croix hautes étaient très populaires à partir de la huitième, neuvième et dixième génération en Irlande et étaient donc fréquemment construites pour commémorer des personnes ou des régions célèbres. Avec le temps, elles ont commencé à exposer des sculptures élaborées, racontant parfois des histoires bibliques. Elle est décorée d’images de la Bible, comme la Cène, la Crucifixion et le défenseur de la Tombe.

La beauté de la croix celtique

Cette tendance à raconter des histoires élaborées à travers les palais pourrait être un faux des sculptures romaines comme la colonne de Trajan, ou peut-être les sculptures picturales beaucoup plus proches en Écosse. Bien que de nombreux dessins stylisés sur les pierres pictes continuent à être un puzzle, un certain nombre d’entre eux racontent clairement des histoires d’événements et de conflits.
Bien qu’il y ait beaucoup de hautes croix en Irlande, presque toutes les croix celtiques que vous remarquerez sont des personnes sur des pierres tombales, conséquence d’une tendance des années 1850 à les utiliser comme pierres tombales ou monuments. C’est cette conception qui a traversé les mers et a pris racine là où les immigrants écossais ou irlandais débarquaient, tandis qu’en Amérique, beaucoup venaient d’Australie ou de Nouvelle-Zélande, apportant avec eux le mystère et la beauté de la croix celtique.

Affichage de 1–4 sur 12 résultats

Vegvisir le faux symbole viking

Le Vegvisir ressemble étrangement avec le gouvernail de l’Awe.

Rien ne prouve qu’il y ai une relation entre l’ère viking et ce symbole.

Les première traces retrouvées date du 15eme siècle après JC en Angleterre.

 

Vegvisir le faux symbole viking

Triskele viking (cornes d’Odin)

Aussi appelé triskelion à corne il est composé de trois cornes à boire. Bien que sa signification précise soit inconnue, elle peut faire allusion à l’histoire de l’hydromel des skalds don Odin s’empara après avoir lassé et fatigué la géante Gunnlǫð en la satisfaisant de plaisirs pendant trois jours et trois nuits.

Les noms des cornes étaient:

  • Óðrœrir
  • Boðn
  • Són

Ce symbole triskelion, apparut au 9 ème siècle, fut trouvé au Danemark. Bien qu’il y ait une forte ressemblance avec le triquetra, ou d’autres formes celtiques, il ne c’est pas propagé plus loin que les zones viking.

La barre de l’admiration

Le gouvernail de l’Awe (Vieux Norrois Ægishjálmr, prononcé “EYE-gis-hiowlm-er”)

Il ne faut pas le confondre avec le Vegvisir que nous avons vu plus haut.

Si il est un symbole mystique dans la pure culture germanique, c’est bien celui-ci.

8 bras ressemblants à des tridents semblent êtres les protecteurs de son point central.

Il y a comme une sensation de puissance et de protection qui émane de ce symbole. Apparemment c’est l’objectif que cette forme est sensé avoir.

Associer aux pouvoir des serpents, il paralyserait les ennemis et donnerait l’avantage en temps de guerre, de combat.

Il y a une association qui se dit chez les historiens probable avec les runes de par la composition du dessin qui laisse entrevoir celles-ci.il est fort peut probable que cette correspondance soit une coïncidence.

La barre de l’admiration

LE VALKNUT, SYMBOLE VIKING ET GERMANIQUE

Le symboles vikings avec le Valknut ! Représentant 3 triangles entrelacés, associé au Dieu Odin, le Valknut est symbole des noeuds tombés, ou encore des guerriers tués au combat. Chacun des triangles symbolise alors un royaume, tous entremêlés :

  1. la terre,
  2. l’enfer
  3. le ciel.

Les historiens ont retrouvé de nombreuses tombes germaniques ornées de ce symbole. Les vikings, eux n’enterrant pas leurs morts, utilisaient ce symbole pour rendre hommage aux guerriers nordiques ! Au fil des cultures, on le retrouve également sous le nom de ” Coeur de Hrunger“.

valknut

Affichage de 1–4 sur 211 résultats

 

LA CORNE D’ODIN, UN SYMBOLE SACRÉ !

On remarque la place prépondérante d’ Odin, Père de tous les DieuxLa corne d’Odin rejoint donc les symboles vikings les plus célèbres. Utilisée au centre de nombreux rituels mystique, selon les récits ancestraux, elle symbolise en réalité les trois projets d’Odhroerir, et fut particulièrement retrouvée sur les terres scandinaves !

corne-d'odin

La roue solaire

La roue solaire est au même titre que la swastika un symbole qui à traversé le temps.

Tout le long de l’histoire, le soleil à été vénéré et considéré comme tout puissant, Le symbole de la roue représente cette force.

La roue solaire apporte fertilité, longue vie et abondance à son porteur.

La roue solaire

Les quatre parties seraient une représentation du calendrier solaire et sont marqués part les solstices. Ils symboliserait les quatre saisons et serait étroitement lié au cycle agricole. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit retrouvé régulièrement en compagnie du marteau de Thor dans la culture viking.

D’autres propositions parlent d’une boussole. Tout comme le Vegvisir, il n’y a pas de preuve d’un système d’orientation élaboré ayant existé à cette époque.

 

Symbole de Svefnthorn

Le Svefnthorn prononcé “SVEFN-thorn”. Cette figure apparaît dans plusieurs sagas scandinave ainsi que des formules magiques ou rituels fantasques apparues bien après l’ère viking .

Le Svefnthorn se traduit part “épine du sommeil”. Il était utilisé pour mettre un adversaire dans un sommeil profond dont il aurait du mal à se réveiller.

Bien que le Svefnthorn ait été mentionné à plusieurs reprises dans la mythologie nordique, ce symbole a été dessiné de deux manières complètement différentes et le symbolisme exact est encore inconnu à ce jour.

symbole viking Svefnthorn

Dans La Saga des Volsungs,  Odin utilisa une Svefnthorn pour plonger la valkyrie Brynhildr  dans un sommeil profond et elle a était incapable de se réveiller jusqu’à ce que le héros Sigurd, assez brave soit capable de traverser les flammes, qu’Odin avait allumé autour d’elle, pour l’emprisonner.

La Saga du roi Hrolf Kraki nous raconte que la reine Olof a “piquée” le roi Helgi avec un Svefnthorn afin de l’endormir.

Dans la saga de Gongu-Hrolf, Vilhjalmr enfonça un Svefnthorn dans la tête de Hrolf pendant la nuit. Il ne se réveilla que bien le lendemain après quand un cheval le bouscula et fit tomber l’épine.

Dans un des premiers livres modernes de sorts islandais “Le neuvième sort du manuscrit de Huld”, fait référence au Svefnthorn et dit :

“Ce signe serait gravé sur du chêne et placé sous la tête de celui qui est censé dormir afin qu’il ne puisse se réveiller avant qu’il soit emporté”. Le symbole qui ressemble à une rangée de quatre harpons.”

Symbole de la swastika

Il est l’un des plus anciens symboles et certainement le plus répandus de l’humanité. Des artefacts millénaires dans des lieux complètements différents y font référence.

Bien qu’utilisé par les peuples nordiques, il est l’un des symboles centraux de la société dite: Proto-Indo-Européenne.(La société qui donna naissance aux peuples germaniques, Romains et Hindoue).

Ce symbole se retrouve aussi dans d’autres cultures à différentes épisode de notre ère, comme dans l’art indigène Amérindien.

Déjà à l’age du bronze, ce symbole était sculpté sur les roches et cela avant même la venue des runes.

Son sens profond est dur à cerner. Il apparaît pourtant qu’il pourrait être associé à la chance, la puissance,la prospérité et la sainteté. Il y apparaît une association avec le soleil et le ciel.

Le swastika était souvent associé a la roue solaire et au marteau Mjolnir.

Chez les autres peuples celtes, le swastika et la roue solaire sont généralement placé à cotés des divinités représentant un dieu du ciel ou solaire.

Symbole de la swastika

Mjölnir, le marteau de Thor

Le symbole viking et nordique  le plus célèbre.

Sa signification est très clairement la protection de son porteur. Il est aussi un symbole reconnu pour avoir été le plus grand adversaire contre la religion chrétienne et la croix.

symbole mjolnir
Mjölnir, le marteau de Thor

Les porteurs de ce symbole avaient une fois inébranlable envers le dieu Thor.

D’après la mythologie nordique. Mjolnir est l’une des seuls armes à pouvoir venir à bout d’un dieu. Thor en était le propriétaire.

Ces symbole était utilisé pour célébrer les unions, la naissances ou les funérailles, c’est dire son importance.

Bien que généralement associé au chaos de par son pouvoir de destruction, il était donc aussi un symbole représentant la bénédiction des dieux, la consécration et la protection.

Symbole Yggdrasil

L’arbre de vie Yggdrasil est le socle de la religion nordique

Il apparaît comme la colonne vertébrale reliant les neufs royaumes.

l’origine de sa création reste un mystère autour de sa création. Quand rien n’existait encore, il n’y avait que l’arbre et le vide.

Quand les feux de Muspelheim commencèrent à faire fondre la glace de  Niflheim, deux entités émergèrent,  Ymir le géant et Audhumla la vache.

En se nourrissant de la glace, Audhumla découvrit le père des dieux: Buri.

arbre de vie celtique
Symbole Yggdrasil

La lance Gungnir

Gungnir tire son nom du mot “chancelant” en vieil Islandais.

elle est la lance magique d’Odin.  Cette arme une fois lancée ne manquait jamais sa cible et ne pouvait être arrêtée.

La légende raconte que pendant une visite du dieu Loki chez le peuple nain, il découvrit la lance.

Loki paria alors sa tête avec les nains qu’ils ne pourraient pas fabriquer d’armes encore plus puissantes. Les nains forgèrent alors trois nouvelles armes, entre autres, le marteau mjolnir don le manche fut raccourcis à cause du dieu loki qui c’était transformer en mouche pour distraire les nains pendant leurs travaux.

La lance Gungnir

Affichage de 1–4 sur 45 résultats

About the author

0
Your Cart
  • No products in the cart.