arbre de vie Yggdrasil

Yggdrasil

Que signifie yggdrasil

yggdrasil arbre de vie

Yggdrasil ou Yggdrasill est l’Arbre du Monde dans la mythologie nordique. Son nom signifie littéralement « cheval d’Ygg » ou « destrier du Redoutable », le Redoutable (Ygg) désignant le dieu Odin. Yggdrasil ou Yggdrasill est un grand frêne gigantesque qui englobe tous. Il possédait trois immenses racines : l’un poussait dans Asgard, la deuxième dans Midgard  et la dernière Niflheim.

Sur lui reposent les neuf royaumes :

  • Ásgard ou Asaheim, royaume des Ases ;
  • Vanaheim, royaume des Vanes ;
  • Álfheim, royaume des elfes clairs ou ljósálfar ;
  • Midgard ou Mannheim, royaume du milieu, royaume des hommes ;
  • Jötunheim, royaume des géants ;
  • Svartalfheim, royaume des elfes sombres ou dökkalfars ;
  • Niflheim ou Nibelheim, royaume des Brumes et des Nibelungen ; le plus connu des Nibelungen est Albéric. Il vola l’Or des Filles du Rhin et forgea un Anneau Maudit qui mena Yggdrasil au Ragnarök, entraînant Odin et sa descendance (Siegfried, fils d’un amour incestueux entre Siegmund et sa sœur Sieglinde) à supporter la Malédiction de l’Anneau ;
  • Muspellheim, royaume du feu ;
  • Helheim, royaume des morts, où résident les personnes mortes : les criminels, ainsi que les gens morts de maladie ou de vieillesse.

Affichage de 1–4 sur 45 résultats


Yggdrasil l'arbre du monde

 

 

LA SIGNIFICATION DE L’ARBRE DE VIE

Yggdrasil est représenté comme un immense frêne avec trois racines reliant trois mondes différents (Ásgard, Midgard et Niflheim).
  • La première racine provient de la source de Hve rgelmir, située en Niflheim. Un dragon, Nídhögg, garde jalousement cette source et ronge la racine.
  • La deuxième naît dans la fontaine de Mímir, située en Jötunheim. Cette fontaine est censée contenir la source de toute sagesse. Elle est gardée par un géant et abrite la tête du dieu Mímir qui détient les secrets de l’univers.
  • La troisième racine provient du puits d’Urd, a Asgard, ce puits est gardé par les trois Nornes, des Déesses très sages et craintes par les Dieux, car tissant la destinée, à laquelle même les Dieux sont soumis.

Yggdrasil à l'arbre de vie aux 3 racines

Mythologie nordiqueYggdrasil

Mythologie nordique Yggdrasil (vieux norrois Yggdrasill ou Askr Yggdrasils) est le puissant arbre dont le tronc s’élève au centre géographique du cosmos spirituel nordique. Le reste de ce cosmos, y compris les Neuf Mondes, est rangé autour de lui et maintenu ensemble par ses branches et ses racines, qui relient les différentes parties du cosmos les unes aux autres. Pour cette raison, le bien-être du cosmos dépend du bien-être d’Yggdrasil. Quand l’arbre tremble, il signale l’arrivée de Ragnarok, la destruction de l’univers.

Le premier élément du nom d’Yggdrasil, Yggr (” Terrible “), est l’un des innombrables noms du dieu Odin, et indique à quel point les Vikings le percevaient puissant et redoutable. Le deuxième élément, drasill, signifie ” cheval “. “Le nom d’Yggdrasil signifie donc “Cheval d’Odin”, une référence à l’époque où le dieu s’est sacrifié pour découvrir les runes. L’arbre était sa potence et portait son corps mou, que l’imagination poétique scandinave décrivait métaphoriquement comme un cheval et un cavalier.

L’arbre de vie, yggdrasil

Dans la littérature nordique scandinave, on dit très volontier que l’Yggdrasil est un frêne, mais d’autres disent que personne ne connaît l’espèce à laquelle appartient ce magnifique arbre. Comme pour tant d’aspects de la religion et de la mythologie scandinave nordique, il ne semble pas y avoir eu de consensus hermétique à ce sujet à l’époque viking.

Selon le poème Völuspá, Yggdrasil est “l’ami du ciel clair, si haut que sa couronne est au-dessus des nuages. Ses hauteurs sont couvertes de neige comme les plus hautes montagnes, et “les rosée qui tombent dans les vallons” glissent de ses feuilles. Hávamál ajoute que l’arbre est “venteux“, entouré de vents fréquents et violents à ses hauteurs. Personne ne sait d’où viennent ses racines, parce qu’elles s’étendent jusqu’aux enfers, que personne (sauf les chamans) ne peut voir avant sa mort. Les dieux comme les druides tiennent leur conseil quotidien près de l’arbre.

Beaucoup d’animaux habitent dans l’arbre Yggdrasil

Beaucoup d’animaux habitent dans l’arbre Yggdrasil, dans ses branches, ses racines. En bas de son tronc règne le dragon Nidhogg et d’autres serpents qui s’attaquent aux racines de l’arbre.

Un majestueux aigle se niche en haut d’Yggdrasil, le dragon Nidhoog et lui sont de très grands ennemis, ce qui amuse beaucoup l’écureuil Ratatatosk. Ce dernier s’amuse à maintenir la haine entre les deux ennemis en faisant le passe-passe pour raconter les insulters de l’aigle sur Nidhoog et inversement.

Pendant ce temps, quatre cerfs : Dainn, Dvalinn, Duneyrr et Durathror, broutent les feuilles de l’arbre.

yggdrasil animaux et les 9 royaumes

Ces animaux et leurs activités ont une signification plus profonde : l’image de l’arbre grignoté peu à peu par plusieurs bêtes exprime sa mortalité, et avec elle, la mortalité du cosmos qui en dépend.

Les sources de l’Ancien Norrois fournissent des récits vivants mais contradictoires du nombre et de la disposition des racines et des puits sous la base du tronc de l’Yggdrasil.

Selon le poème Grímnismál

Selon le poème Grímnismál, Yggdrasil a trois racines principales : l’une plantée à Midgard, le monde de l’humanité, l’autre à Jotunheim, le monde des géants, et l’autre à Hel, le monde souterrain. Völuspá ne mentionne qu’un seul puits sous l’arbre : le puits d’Urd (Urðarbrunnr, “Puits du destin”).

Cependant, Snorri Sturluson, dans son Edda en prose, soutient qu’il y a en fait trois puits sous l’arbre, un pour chacune de ses racines. Le Puits d’Urd, selon lui, n’est pas en dessous d’Yggdrasil, comme c’est le cas à Völuspá, il est en fait dans le ciel, et la racine qui en jaillit se plie vers le ciel.

Le Puits de l’Urd est l’endroit où les dieux tiennent leurs réunions quotidiennes du conseil.

Le deuxième puits d’Yggdrasil s’appelle Hvergelmir, lui et la deuxième racine descendent à Niflheim, le monde de la glace primaire. C’est la racine que le dragon / serpent Nidhogg mâche.Nidhogg est également connu pour aspirer le sang des cadavres qui arrivent à Hel.

Le troisième puits d’Yggdrasil est celui du sage Mimir, et lui et sa racine se trouvent dans le royaume des géants à Jotunheim.

Ici comme ailleurs, Snorri introduit probablement une systématisation artificielle de sa propre invention qui n’existait pas à l’époque viking (Snorri a écrit des siècles plus tard). Cependant, certains des éléments qu’il inclut peuvent provenir de sources légitimes que nous avons perdues. Par exemple, Yggdrasil était parfois appelé Mímameiðr, « Le poste de Mimir » ce qui démontre qu’il y avait un lien particulier entre Mimir et l’arbre et sûrement aussi le puits qui est fréquemment mentionné à propos de Mimir.

neuf royaume et les 3 racines

Affichage de 1–4 sur 12 résultats

Neuf monde de Yggdrasil

Mais qu’en est-il des Neuf Mondes ? Comment sont-ils disposés autour d’Yggdrasil ?

Les sources de l’Ancien Norrois ne nous le disent pas. Étant donné l’absence de systématisation ou de codification qui caractérise l’ensemble de la mythologie et de la religion nordiques, et la tolérance pour la fluidité, l’ambiguïté et même la contradiction qu’elle implique, il est douteux qu’il y ait jamais eu une “carte” ou une image schématique des Neuf Mondes et leur organisation à laquelle tous les Nordiques païens ont cru. (Toutes les images que vous trouverez en ligne sont au mieux spéculatives et invérifiables.)

Le shéma des 9 mondes

Néanmoins, il y a quelques indices dans les sources qui pourraient nous permettre de construire un schéma provisoire et partiel de l’emplacement de certains des Neuf Mondes que l’on aurait généralement pensé être situés. Ils semblent avoir été disposés selon deux axes, l’un vertical, l’autre horizontal. L’axe vertical correspondrait au tronc d’Yggdrasil, avec Asgard dans les branches les plus hautes, Midgard sur le sol à la base de l’arbre, et Hel sous terre parmi les racines de l’arbre. L’axe horizontal serait basé sur la distinction faite par les Vikings entre l’innangard et l’utangard. Ainsi, Asgard serait juste au-dessus du tronc de l’arbre, Midgard autour du tronc (et donc au “milieu” sur ces deux axes), et Jotunheim entourerait Midgard et serait donc beaucoup plus loin du tronc.

yggdrasil et odin pendu

LE CHIFFRE NEUF DANS LA MYTHOLOGIE NORDIQUE

Le chiffre neuf est la marque d’un nouveau cycle. Après avoir accompli un cycle temporel entier représenté par le chiffre 8, le chiffre 9 ouvre une nouvelle séquence et permet ainsi de “boucler la boucle” de la grande roue des cycles. Le rapprochement linguistique du chiffre 9 et de la notion de “nouveau” se retrouve dans plus d’une langue européenne:
  1.  Le Dieu Odin est pendu 9 jours et 9 nuits à l’arbre cosmique Yggdrasil. (c’est la qu’il apprend a connaitre le secret des Runes)
  2.  Tous les 9 ans les Suédois se réunissaient au temple païen d’Uppsala pour une célébration qui durait 9 jours.
  3.  Dans le Skírnismál, le Dieu Frey doit attendre 9 jours avant de pouvoir consommer son union avec la Déesse Gerd.
  4.  Durant le Ragnarök, après avoir combattu contre le serpent Jörmungandr, le Dieu Thor fait 9 pas en reculant avant de s’écrouler.
  5.  Selon le poème de Trollkyrka, le feu sacrificiel était allumé avec 9 bois différents.
  6.  De l’anneau d’Odin, Draupnir, surgissent chaque 9è nuit, huit nouveaux anneaux.
  7.  Le Dieu Heimdall est le fils de 9 mères.
  8.  Le Dieu Hermod chevauche 9 nuits afin de libérer le Dieu Balder du royaume de Hel déesse des morts.
  9.  Le couple divin Njörd et Skadi décida de vivre 9 nuits en mer et 9 nuits à la montagne.
Découvre les articles reproduit à l’identique avec des matériaux de notre époque mais dans les traditions Vikings.

Affichage de 1–4 sur 211 résultats

About the author

0
Your Cart
  • No products in the cart.